Questions migratoires avec la Cimade le 20 mars

Venez découvrir l’action de la Cimade, à Montpellier, 28 rue du Faubourg Boutonnet, à partir de 18h30 le mercredi 20 mars 2019.
Nous serons accueillis par Laurence Dupont, alumna sciences po et bénévole de l’association militante. Nous rencontrerons Françoise Dubourg, présidente et spécialiste de l’accueil des demandeurs d’asile, ainsi que d’autres intervenants. Préparez vos questions !
Une participation de 5 euros vous sera demandée pour participer aux frais de boissons pour le pot final.

Présentation de la Cimade, par Laurence Dupont

« La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions. Elle lutte contre toute forme de discrimination et, en particulier, contre la xénophobie et le racisme. » (Article 1 des statuts de La Cimade) Elle est la seule ONG française à intervenir auprès des migrants, demandeurs d’asile et des réfugiés sur l’ensemble de la thématique de l’immigration.

La Cimade a été fondée en 1939 au sein des mouvements de jeunesse protestants. De sa mission initiale auprès des évacués de l’Alsace-Lorraine fuyant l’avancée nazie, elle a conservé son nom (Comité Inter-Mouvements Auprès Des Évacués), mais aussi un lien avec le monde protestant et surtout une fidélité aux valeurs et aux engagements de ses fondateurs.

Depuis plus de soixante ans, La Cimade a adapté son action aux enjeux de l’époque

À partir de la fin des années 70, La Cimade s’implique de plus en plus en réaction aux projets de loi réduisant les droits des immigrés. Elle entre dans les centres de rétention en 1984, pour y venir en aide aux étrangers reconduits.

Chaque année, La Cimade accueille dans ses 115 permanences plus de 100000 personnes migrantes, réfugiées ou en demande d’asile. Elle héberge près de 200 personnes dans ses centres de Béziers et de Massy. Elle est présente dans huit centres de rétention administrative pour accompagner et aider les personnes enfermées, dans l’exercice de leurs droits. La Cimade agit également auprès d’ établissements pénitentiaires.

Près de 2 500 bénévoles militants, au sein de 90 groupes locaux, oeuvrent dans l’association. La Cimade Montpellier est l’un de ces groupes locaux, avec 90 bénévoles environ.

Ses actions se développent dans différentes directions :

– les permanences pour les demandeurs d’asile le mardi après-midi;
– l’accueil juridique le jeudi matin;
– les Amoureux au ban le jeudi après-midi (partenaire de la Cimade);
– RESF (réseau éducation sans frontières): mercredi après-midi (partenaire de la Cimade);
– des ateliers d’apprentissage du français se tiennent tout au long de la semaine.
– des visites auprès des détenus de la maison d’arrêt de Villeneuve-les-Maguelone pour un accompagnement juridique;
– Psymade pour accompagner et soutenir psychologiquement les personnes accueillies dans les permanences.
– une mission bidonvilles pour la défense et l’accès au droit commun des habitants des trois bidonvilles montpelliérains : « Celleneuve », « Bonnier de la Mosson », « Zénith 1 ». Le public de nationalité roumaine et d’ex-Yougoslavie appartient pour la majorité à la communauté Rom, soit environ 400 personnes;
– le Cicade, centre pour l’initiative citoyenne et l’accès aux droits des exclus, est un lieu ressource en droit de la famille international,(partenaire de la Cimade).
– un centre Franz Fanon vient d’être créé pour renforcer l’accès aux soins psychiques avec un collectif inter-associatif dont Médecins du Monde, L’Adage, le Groupe SOS.

La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions. Elle lutte contre toute forme de discrimination et, en particulier, contre la xénophobie et le racisme.

Portrait de Laurence Dupont

https://www.lacimade.org/

https://mooc.afpa.fr/courses/course-v1:afpa+occitanie+2019_S1/about
“Voyage avec le vent, assis sur les souvenirs, tiré par la nostalgie”, gravures de Mohamed Alhodai in “Sept voies/x de migrants”, projet d’édition de livre d’artiste de Sarah Thiriet avec des migrants.