Le défi des nouvelles migrations, ici et là-bas — 22 novembre

Hélène Roussel, membre de notre section régionale et administratrice de MSF, nous convie à une conférence le 22 novembre à 19 heures dans le cadre de la quinzaine des Tiers mondes : “Le défi des nouvelles migrations, ici et là-bas”. Espace Martin Luther King – Maison des Tiers Mondes, 27, boulevard Louis Blanc à Montpellier – tram et parking Corum.

“Nous présenterons le film “Moments d’exil” …

Depuis les côtes de Samos, petite île de la mer Egée, on perçoit sans difficultés la Turquie, distante d’à peine quelques kilomètres. C’est cet étroit bras de mer que les migrants empruntent depuis des années. Ce qui a changé, à l’été 2015, c’est leur nombre, la multiplication des pays d’origine, et les risques qu’ils étaient prêts à prendre : des milliers de personnes, irakiennes, syriennes, afghanes, pakistanaises…
En novembre 2015, nous les voyons arriver sur la plage au petit matin : ces quelques kilomètres, des familles entières les ont traversés en pleine nuit, entassées à 50 sur des canots pneumatiques prévus pour 10, sans pilote, souvent sans même assez d’essence dans le moteur… Arrivés à Samos, les migrants étaient enregistrés par la police, avant de reprendre rapidement leur route vers leur pays de destination : Allemagne, Pays-Bas, Suède…
Fin mars 2016, nous sommes retournés à Samos. Entre temps, suite à l’accord signé entre l’Union Européenne et la Turquie, toute personne arrivée en Grèce après le 20 mars doit être « placée dans un hotspot », c’est-à-dire emprisonnée derrière des barbelés, et choisir entre demander l’asile en Grèce ou être reconduite en Turquie. Ceux arrivés avant le 20 mars restent en théorie libre de circuler, mais les frontières se sont fermées et ils ne peuvent pas quitter non plus la Grèce : 50 000 personnes environ sont alors coincées dans le pays.
Ecouter ces exilés à deux moments clés de la route migratoire, voir leurs espoirs s’effondrer à chaque fois qu’un nouveau mur se dresse entre eux et la promesse d’une vie en sécurité, les accompagner sur la route dès qu’une nouvelle opportunité s’offre à eux. Comprendre leurs parcours, les difficultés auxquelles ils font face, leur détermination à continuer coûte que coûte… Les témoignages dans ce film sont autant de voix singulières, qui révèlent quelques-unes des multiples facettes du chemin de l’exil.

Mélanie Kerloc’h, psychiatre qui intervient auprès des migrants parlera de l’action de MSF.”

Lieu de la conférence : Espace Martin Luther King – Maison des Tiers Mondes, 27, boulevard Louis Blanc à Montpellier – tram et parking Corum.